Deborah Nemtanu & Romain Descharmes

Dimanche 26 nov. 2017 — Église Saint-Laurent — Annecy-le-Vieux – 17h00


Au programme

Franck – Sonate
Fauré – Berceuse
Massenet – Méditation de Thaïs
Ravel – Tzigane

VIOLON 🎻  DEBORAH NEMTANU 

PIANO 🎹  ROMAIN DESCHARMES 


 DEBORAH NEMTANU

 

Née en 1983, à Bordeaux, dans une famille passionnément musicienne, Deborah Nemtanu a quatre ans lorsqu’elle choisit le violon. La précocité dans la réussite et la diversité dans le talent caractériseront son parcours.

Après avoir obtenu son prix première nommée en 2001 au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris, elle multiplie les distinctions internationales : prix de l’Académie Maurice Ravel en 2001, quatrième prix et prix spéciaux au concours Jacques Thibaud en 2002, participation au Perlman Program (USA) en 2007, deuxième prix du Concours Benjamin Britten de Londres en 2008, couronné par un concert avec le Royal Philharmonic Orchestra.

En 2005, elle est nommée premier violon solo de l’Orchestre de Chambre de Paris, un poste de haute responsabilité qu’elle occupe toujours aujourd’hui. A ce titre, elle se produit régulièrement comme soliste au Théâtre des Champs-Elysées, notamment dans le Concerto n°3 de Saint-Saëns, la Symphonie espagnole de Lalo, le concerto de Brahms ou les concertos de Bach, établissant au passage des relations de profonde confiance avec des chefs tels qu’Andris Nelsons, Louis Langrée, Juraj Valčuha ou Sir Roger Norrington.

Curieuse et passionnée, Deborah Nemtanu élargit progressivement son champ d’action : en proposant des programmes où elle passe habilement du violon à l’alto ; et en en dirigeant elle- même l’Orchestre de Chambre de Paris, en connivence avec les musiciens de l’orchestre, dans un véritable esprit chambriste.

En 2015/2016, elle dirige des symphonies de Mozart à l’Hôtel Sully à Paris (retransmis par France 3) et au Palais Farnèse à Rome. En tant que soliste, elle joue au Festival Enescu et au Festival d’Augsburg sous la direction de Sir Roger Norrington. Elle se produit également aux Folles journées de Nantes et de Tokyo, au festival de Salzburg, au Festival de Montpellier, au Musée d’Orsay et au Festival des Midis-Minimes, à Bruxelles, son premier récital avec la pianiste Natacha Kudriskaya est une euphorie !

Au fil des des tournées, Deborah Nemtanu multiplie les rencontres musicales fécondes, notamment avec Boris Berezovsky, Stephen Kovacevich, Romain Descharmes, Jean-frederic Neuburger, Adam Laloum, François Leleux, Emmanuel Pahud, Fazil Say, Daniel Hope, sans compter sa sœur Sarah Nemtanu, également violoniste et partenaire de toujours.

Salué par la presse, son premier disque, consacré à Saint Saëns et Fauré, sort en 2013, avec l’Orchestre de Chambre de Paris placé sous la direction de Thomas Zehetmair (Mirare). En décembre 2014, elle s’associe à sa sœur Sarah pour l’enregistrement des concertos pour violon de Bach et de Schnittke (Naive), puis ce sera l’intégrale des Duos de Bartók en 2016 pour Decca cette fois.

En septembre 2017 est prévue la sortie du premier CD de La Symphonie de poche dirigée par Nicolas Simon, aux cotés duquel Deborah interprète Tzigane de Ravel et la Symphonie espagnole de Lalo.

 


ROMAIN DESCHARMES

Musicien reconnu par ses pairs, le pianiste Romain Descharmes se distingue aussi bien en concert avec orchestre qu’en récital ou en musique de chambre. Depuis ses débuts très remarqués avec l’Orchestre de Paris en mai 2012, il s’établit comme une nouvelle valeur du piano français.

Parmi ses projets récents, Romain Descharmes a donné des concerts avec l’Orchestre de Paris (P. Järvi et I. Metzmacher),  l’Orchestre National de Lyon (L. Slatkin), l’Orchestre National du Capitole de Toulouse (T. Sokhiev), l’Orchestre National d’Ile-de-France (T.Otaka), l’Orchestre de Bordeaux Aquitaine (F. Gabel), ou encore l’Orchestre Symphonique de Québec (E. Mazzola).

Il est l’invité de festivals tels que Piano aux Jacobins, La Roque d’Anthéron, les Serres d’Auteuil, les Rencontres Internationales F. Chopin, et Vox Musica.

À l’étranger, il donne des récitals à Istanbul et Londres, aux festivals Arties en Inde, Cervantino au Mexique et Bemus en Serbie et est un invité régulier du Palazetto Bru Zane. En juin 2014, il s’est produit à la Philharmonie de Berlin avec l’Orchestre Français des Jeunes dirigé par Dennis Russell Davies dans le cadre du festival Young Euro Classic.

Pianiste recherché en tant que chambriste pour son écoute, sa sensibilité et sa large connaissance du répertoire allant de la sonate au grandes formations en passant par le Lied qu’il affectionne particulièrement, il se produit avec des artistes tels que les Quatuor Ebène, Diotima et Danel, Sarah et Déborah Nemtanu, Pierre Fouchenneret, Henri Demarquette, François Salque et Lise Berthaud…

Musicien éclectique, Romain Descharmes joue également avec Quai N°5 avec lequel il a enregistré deux albums chez Decca-Universal et s’est produit sur les scènes des grandes salles parisiennes (le Bataclan, la Cigale, l’Européen, le Café de la Danse). La discographie de Romain Descharmes comprend des enregistrements de Brahms (Claudio Records), Ravel (Audite), Fauré & Scriabine (Artalinna).

Dans le cadre de sa collaboration suivie avec le Palazetto Bru Zane, il enregistre également la Sonate de Dubois, des œuvres d’Hérold, ainsi que le Premier concerto pour piano de Marie Jaëll avec l’Orchestre National de Lille dirigé par Joseph Swensen. A l’occasion de la sortie de ce disque en 2016, Romain Descharmes a été largement félicité par la critique. Parallèlement très investi dans la pédagogie et la transmission, il est professeur de piano au CRR de Paris.

 🎼  Rendez-vous le Dimanche 26 novembre, 17h, à l’Église St-Laurent d’Annecy-le-Vieux pour écouter Deborah Nemtanu et Romain Descharmes lors des Musicales Gabriel Fauré. 

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *